« Salut à toi, jeune entrepreneur !

Alors si aujourd’hui je me permets de te contacter, c’est pour une raison très simple

Savais-tu que seulement 5% des entreprises ont un site internet efficace sur la toile ?

Alors ? Est-ce que toi aussi tu veux en faire partie ? Il faut que tu te poses les bonnes questions.

Est-ce que tu préfères faire pitié avec ton site réalisé avec les pieds, ou commencer à travailler avec des pros, et rapidement enregistrer des contacts venant directement de ton site web ?

Moi je pense la question elle est vite répondue.

Alors soit tu nous suis, soit tu vas demander à ta grand-mère de s’occuper de ta com »

 

Ah, les arnaques… On a beau connaître les effets désastreux qu’elles peuvent avoir sur nombre d’entre nous, certaines d’entre elles atteignent un tel niveau de ridicule qu’elles en deviennent hypnotiques (Salut JP Fanguin)

Mais au-delà des rires et moqueries qu’elles suscitent, elles n’en sont pas moins efficaces, et nombreux sont ceux qui tombent dans ces pièges à rêves.

Intéressons-nous ici à notre domaine d’activité, qui est le marketing web, et tentons de comprendre ce qui fait le succès des arnaques qui y sont présentes, et surtout tâchons d’explorer les pistes qui permettent de les éviter.

 

T’as de beaux yeux, tu sais ?

Ne tournons pas autour du pot, ces arnaques existent parce que nous aimons être flattés. Nous aimons nous sentir importants, c’est humain. Ce besoin narcissique de reconnaissance est un formidable levier de manipulation mentale, ici commerciale.

Un véritable conseiller en communication est là pour vous donner l’heure exacte, pas pour vous caresser dans le sens du poil. Il saura vous dresser un bilan objectif de votre situation, et vous proposer un plan communication adaptée à vos objectifs.

Privilégiez le discours de vérité, authentique, à celui plus insidieux qui vise à vous faire croire que vous serez le meilleur sans effort, sans investissement, comme nous allons le voir plus bas.

 

Je te promets le ciel…

« Tout ce qui est excessif est insignifiant » disait Talleyrand.

Un bon produit, un bon service n’a aucunement besoin d’être survendu. Retenez bien ceci. Ce seront toujours les produits qui « lavent plus blanc que blanc » qui vous décevront systématiquement.

En revanche, un produit très moyen aura certainement besoin, outre d’un bon commercial, d’un excellent argumentaire. Ce dont il dispose la plupart du temps, bien entendu…

L’argumentaire produit est généralement accompagné de méthodes de vente de type « entonnoir », des techniques commerciales dont le but est la vente « one shot », au détriment des besoins du consommateur.

Vous savez, cette image populaire, dans l’imaginaire collectif, du charmeur de serpent, qui hypnotise la bête à l’aide d’une flute ? Dites vous bien que lorsque vous êtes face à la situation décrite plus haut, vous êtes du mauvais côté de la flute…

 

Quelques règles pour ne pas tomber dans le piège

  • Posez des questions, soyez curieux.
  • Demandez des preuves lorsqu’on vous présente une assertion comme étant un fait indiscutable.
  • Renseignez vous sur l’entreprise que le commercial représente, effectuez des recherches sur internet.

Et surtout, ne signez jamais au premier rendez-vous si vous faites face aux éléments suivants :

  • Le commercial est insistant
  • Ses réponses sont évasives lorsque vous posez une question contractuelle (engagement de durée, propriété du site…)
  • Il maîtrise bien mieux la vente que le marketing web
  • Une remise commerciale vous sera accordée si vous signez à l’instant T
  • Le contrat comporte de nombreuses clauses, écrites en tout petit : partez du principe que ces clauses servent l’entité qui les a rédigées. Pas vous.

 

En conclusion

Bien choisir son agence web, tout en évitant les arnaques, sera évidemment prépondérant pour la suite de votre aventure entrepreneuriale.

Un argumentaire alambiqué, des zones d’ombre contractuelles, une réputation entachée sur internet, une insistance de votre interlocuteur pour conclure rapidement doivent vous interpeler.

A contrario, vous devrez toujours accorder votre crédit aux discours clairs, de vérité et de sincérité. Ce sont généralement des arguments que vous comprendrez aisément car ils seront dictés par une ligne claire et définie.

Nicolas Boileau-Despréaux déclarait à ce sujet : « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement »